Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 00:18

La dernière glacière du massif des Monts d'Or se situe à LISSIEU. Elle a pu être conservée grâce à la politique foncière menée par la commune de LISSIEU qui est propriétaire des terrains.

Un dessin permet de mieux comprendre ce qu'étaient une glacière et son fonctionnement (source http://www.glaciere.net/ ):

 glaciere schema 1

Une recherche sur Internet permet d'accéder à de nombreux sites qui expliquent le fonctionnement et l'histoire des glacières:  

 http://www.mairie-ecuelles.fr/glaciere.php

 http://rando.var.pagesperso-orange.fr/html/unbrin.htm

 http://camins.pradellos.free.fr/les%20100%20ans%20de%20la%20vie%20des%20Pradellois.htm

...etc ...

 

Grâce au dynamisme du réseau associatif , qui travaille en partenariat étroit avec le Syndicat Mixte des Monts d'Or depuis sa création, le chantier de restauration de la glacière de LISSIEU a été lancé.

Michel MATRAY, pour l'association des lavoirs et du patrimoine des Monts d'Or, a pris l'initiative de la réhabilitation en étroite liaison avec la commune de LISSIEU et le Syndicat Mixte des Monts d'Or.

 glaciere 2012 09 (2)

Dans une première étape il était nécessaire de dégager l'ouvrage de la végétation et des remblais.

Ce travail a été réalisé dans le cadre de la formation BTS aménagement paysage de la MFR de  CHESSY LES MINES.  glaciere 2012 09 (17)

C'est ainsi que  4 stagiaires de la MFR ont activement contribué à cette premiére phase.

glaciere 2012 09 (16)

Le dégagement progressif de l'entrée  est fait à la main pour délimiter les zones sensibles.......

glaciere 2012 09 (15)

 ...... la porte d'accès à la glacière est finalement trouvée tout à gauche de l'ouvrage ...

glaciere 2012 09 (13)

... la mini pelle, manipulée avec beaucoup de précaution, peut entrer en action  pour gagner du temps et  limiter la fatigue pour l'enlèvement de la masse de remblais. 

glaciere 2012 09 (10)

Les restes des murs montrent un sas d'entrée constitué de 2 pièces. Le départ de la voûte de la fosse de la glacière peut être observé au fond du mur gauche.

glaciere 2012 09

Michel MATRAY peut être fier des travaux réalisés et du bon travail des stagiaires.

glaciere 2012 09 (8)

Hervé FARA agent du Syndicat Mixte des Monts d'Or dégage l'entrée pour qu'un état de la voûte partiellement effondrée puisse être établi.glaciere 2012 09 (1)La trappe d'accès arrière, dégagée et en bon état, est à nouveau recouverte de terre. Elle sera définitivement dégagée lorsque la restauration arrivera à son terme.

 

Le chantier de dégagement de la terre a permis de faire le point de l’état de dégradation de la glacière qui est beaucoup plus important que prévu :

+  voûte effondrée sur un « ovale » de 2.5 m à 3 m environ correspondant à 1.5 m3 à 2 m3 de pierres,

 + 2 salles constituant l’entrée, entièrement démolies à l’époque pour mise en sécurité,

+ linteaux de portes et certains pieddroits cassés ou disparus.

+ affaissement au niveau du sol de la pièce d’entrée méritant une vérification par sondage.

 

Le périmètre de la  glacière a été transitoirement clos par sécurité.

 

Vincent PeytelTechniquement après discussion avec tous les intervenants (Vincent PEYTEL, Michel MATRAY, Syndicat Mixte des Monts d'Or, commune de LISSIEU) la restauration va être réalisée en 3 phases à partir du printemps 2013:

 

PHASE 1 = reconstitution de la voûte et des piédroits + linteau de la porte d’accès, avec l’assistance technique de notre spécialiste de la restauration, bénévole, qui ne sera mobilisable qu’au printemps prochain. Deux solutions sont possibles pour le coffrage indispensable à la reconstruction de la voûte (bois + contreplaqué ou bute de terre). La technique de coffrage par butte de terre sera a priori retenue.

Cette première tranche réalisée permettra la pose d’une grille en fer forgé ouvrable pour pouvoir regarder à terme l’intérieur de la glacière.

Durée de reconstruction = une dizaine de jour Vincent PEYTEL+ Michel MATRAY + 1 équipe Brigades vertes ou autres + l’agent du SMMO + logistique

 

PHASE 2 = vérification des causes de l’affaissement (si non fait dans la tranche 1). Si la paroi de la glacière n’en est pas la cause, enlèvement de la terre à l’intérieur de la glacière avec tri des pierres. Le volume de terre à enlever, de plusieurs dizaines de m3, sera remis sur la voûte de la glacière conformément à la conception de ces ouvrages.

Durée de déplacement des déblais estimée à une quinzaine de jour en fonction du profil, de la profondeur de la glacière et d’éventuelles difficultés rencontrées = équipe Brigades vertes  (ou autres) + assistance Vincent PEYTEL, MICHEL MATRAY, l’agent du SMMO + logistique

 

PHASE 3 = reconstruction des pièces (murs et couverture) des 2 salles d’accès

Durée de reconstruction = une quinzaine de jour, Vincent PEYTEL + Michel MATRAY + 1 équipe Brigades vertes (ou autres) + l’agent du SMMO + logistique.    

 

Malgré la dégradation de l'ouvrage plus grande que prévue, la faisabilité de la restauration ne semble pas poser de problèmes majeurs. Ces 3 tranches de travaux seront étalées dans le temps à partir du printemps 2013 en fonction des disponibilités et plan de charge des différents intervenants .....  la suite donc au printemps 2013 ...

 

Autre restauration en cours sur la commune de LISSIEU ..... le promontoire de la ROUE

 

Cette action est une des nombreuses illustrations de la concrétisation de la charte d'objectifs des Monts d'Or et notamment dans le domaine de la restauration du patrimoine rural du massif.

 

D'autres exemples de restauration ont fait l'objet d'articles et la richesse du patrimoine des Monts d'Or peut être découverte  ici et sur le site internet du Syndicat Mixte des Monts d'Or http://www.montsdor.com/.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Bravo pour cette excellente restauration qui n'aurait pas vu le jour sans le SMMO et ses bénévoles .<br /> « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » Françoise Bercé,
Répondre

Produits fermiers MONTS D'OR

Recherche

Charte des Monts d'Or

La charte des Monts d'Or, fruit de l'expérience et d'une large concertation a été approuvée par les communes, le Département du Rhône, le Grand Lyon en 1996.

 

Cette charte d'objectif pour les espaces naturels et agricoles, volontairement synthétique, couvre 8 domaines d'intervention

 

   - connaitre pour mieux gérer 

   - favoriser le maintien de l'agriculture

   - préserver, gérer, restaurer le patrimoine existant

   - favoriser l'accueil du public - contrôler la fréquentation 

   - favoriser les actions à caractère pédagogique 

   - assurer une présence permanente sur le site

   - coordonner les intervention foncières pour maîtriser l'évolution du territoire

   - améliorer la maîtrise qualitative du développement urbain

Archives

Les ouvrages de Michel GARNIER

Carriers, carriéres, galeries souterraines, cabornes, murs en pierrres sèches, recherches sur le Mont d'Or lyonnais ....toutes les publications de Michel GARNIER sont disponibles ici en téléchargement

Conseil syndical

La prochaine réunion du conseil syndical se tiendra le mercredi 25 mars 2015  à 19 h dans la salle du conseil de la mairie de Limonest, siège du syndicat mixte des Monts d'Or.